top of page
accueil site internet mp.png

Atelier :
Transformer la colère

- Dimanche 10 mars 10h00-18H00 ->
inscription ici 

Communiquer en Conscience

- Développement personnel -

"Prendre soin de son monde intérieur
pour communiquer en conscience
vers l’extérieur"

Formats inspirés de la Communication Non Violente (Marshall B. ROSENBERG) et de l’enseignement de John DEMARTINI

La Communication Consciente, c'est quoi ?

Communiquer en conscience c’est "déjà"rétablir ‘en premier lieu’ un dialogue à l’intérieur de nous, prendre la responsabilité de nos émotions puis communiquer avec les autres en dehors des jugements, critiques, exigences, interprétations etc...

Qu'est-ce ça peut changer dans ma vie ?

Communiquer en conscience permet tout simplement d'avoir une plus grande qualité de vie, car c'est la qualité de nos relations qui font la qualité de notre vie ! 

Capture d’écran 2023-06-26 à 09.47_edited.jpg

“Entre le stimulus et la réponse, il y a un espace. Dans cet espace résident notre pouvoir de choisir notre réponse, et notre liberté.”

-Victor Frankl -

Les formations

Nous savons aujourd’hui que la plus grande source d’épanouissement d’un être humain réside dans la qualité des relations qu’il a avec lui-même et les autres (étude Harvard). Même s’il est difficile parfois de l’admettre, le jugement des autres peut être très souffrant, et les critiques que nous avons envers nous-même peuvent l’être encore plus.

Lorsque nous rencontrons des situations désagréables ou des malentendus dans nos relations, nous pouvons facilement croire que nous sommes victimes du comportement des autres (ou de nous même). Or tout ceci ne représente que la partie émergée de l’iceberg, cachant de puissants mécanismes inconscients.
Nous ne voyons en effet la réalité qu’avec des "filtres personnels" qui déclenchent, de façon répétitive, les mêmes mécanismes émotionnels.

Dans ces ateliers nous apprenons à sortir des conditionnements et croyances limitantes, à écouter les besoins derrière les jugements, à sortir peu à peu du « il faut », « je dois », à communiquer avec clarté, à se libérer de la culpabilité et, de manière plus large, à (re)mettre du dialogue à l’intérieur de nous-même pour avoir ensuite les moyens d’être en lien avec les autres.

Ce cycle de formation a été conçu dans une approche progressive permettant à chacun d’intégrer les contenus à son rythme, afin d’être en capacité d’appliquer cette posture consciente en autonomie dans le quotidien.

Dans le cadre de la parentalité, la mise en œuvre de cette approche permet la bonne maturation du cerveau de l’enfant, la préservation des ressources de l’adulte et fait grandir le niveau de confiance entre les membres d’une même famille.

Vous voulez recevoir des contenus ? (articles, vidéos...)
Assister aux webinaires ?
Abonnez-vous !

Vidéos

Vous voulez améliorer la qualité de relation avec vous-même et les autres ?

Ce cycle de formation a été envisagé en respectant le rythme de chacun, chacune, afin de s’approprier les

contenus sans effort.

 

Au coeur de chaque session, vous bénéficierez de connaissances théoriques (avec supports de formation, exemples vidéos, explications orales…), d’exercices de clarification interne, de cas pratiques en groupe, de moments de partage.


Il est alors vivement recommandé de suivre les formations dans l’ordre.

Le cycle 1 pose les bases des relations à soi/aux autres,

les cycles 2 et 3 permettent de développer la communication avec soi-même (parts intrinsèques)

et le cycle 4 est conçu pour avoir les moyens de dialoguer vers l’extérieur en prenant soin de nos parties intérieures.

“Communiquer en conscience c’est prendre soin de ses parties intérieures pour ensuite avoir les moyens de communiquer à l’extérieur en conscience.”

Par où commencer?

Relation à soi/aux autres

Sortir des jugements, des interprétations, démêler les situations relationnelles, et remettre du dialogue avec nous même. Lire +

L'auto-empathie pour s'aimer
Prendre conscience de nos parts intérieures, apprendre à dialoguer avec elles pour retrouver de l’harmonie intérieure. Lire +
Se libérer de la culpabilité

Mieux connaître nos injonctions personnelles « il faut » « je dois » j’aurais dû »… et les transformer en force de vie. Lire +

Ecouter avec empathie

Développer une posture qui permet d’écouter l’autre sans jugement, apprendre à se mettre entre parenthèses sans perdre le contact avec soi Lire +

Sortir des jugements, des interprétations, démêler les situations relationnelles et remettre du dialogue avec nous-même.

L'auto-empathie
pour s'aimer

Prendre conscience de nos parts intérieures, apprendre à dialoguer avec elles pour retrouver de l’harmonie intérieure.

Relation à soi
/aux autres

Mieux connaître nos injonctions personnelles « il faut », « je dois », «j’aurais dû »… et les transformer en force de vie.

Se libérer de la culpabilité

Ecouter l'autre avec empathie

Apprendre à écouter l’autre sans jugement, se mettre entre parenthèses sans perdre le contact avec soi.

Screenshot_2023-06-12-11-28-27-63_1c337646f29875672b5a61192b9010f9.jpg

Témoignages

Screenshot_2023-06-12-11-28-37-80_1c337646f29875672b5a61192b9010f9.jpg

Tout le Bienfait de la ‘Communication Consciente’ ?

La communication consciente nous permet de nous remettre en lien avec ce qui est vivant chez l'autre et chez nous même et nous apprend à cultiver le lien.

 

Plus qu’un outil c’est un état d’esprit, une philosophie de vie qui met au cœur de la démarche la responsabilité de ce que nous ressentons, nos besoins nourris et non nourris.

  • Je ne comprends pas ce que veulent les autres
    Vous n’arrivez pas à vous relier aux intentions des autres, et à la façon dont ils s’y prennent pour communiquer ? La manière dont chaque personne pense ou agit est toujours teintée de son expérience personnelle que l’on appelle le socle des croyances ou encore « les stratégies ». Certaines sont au service de la vie d’autres moins et sont toujours reliées aux besoins universels (122 besoins). En allant chercher quel est le besoin que la personne cherche à nourrir, nous pouvons mieux la comprendre !
  • Je fais souvent les mauvais choix et je m’en veux terriblement après
    Lorsqu’il s’agit de faire un choix, nous avons à l’intérieur de nous des voix qui nous parlent: « fais ceci » ou « ne fais pas cela ». À partir de ce discours intérieur nous optons pour une alternative. Si cette alternative ne s’avère pas fructueuse alors « nous nous tapons dessus » en nous disant que « nous aurions dû » faire le premier choix (par exemple). Hors au moment de faire ces choix nous ne savions pas que le deuxième choix serait le moins bon. Se former à «l’auto-empathie» et à «se libérer la culpabilité» aide à fluidifier le discours interne, permet de faire des choix éclairés et accroît la tolérance pour soi.
  • Je pense sans arrêt, et j’aimerais bien un peu de répit"
    Lorsque nous pensons beaucoup, cela correspond à plusieurs aspects intérieurs qui cherchent à attirer notre attention pour nous délivrer des messages importants. Plus ces parts intérieures ne sont pas écoutées par notre « grand nous » plus elles vont prendre de place jusqu’à qu’on leur accorde la présence nécessaire. Si nous ne les extériorisons pas, si nous les gardons dans notre tête cela peut devenir assourdissant car toutes veulent s’exprimer en même temps. Se donner de «l’auto-empathie» aide à donner la parole à certaines et ainsi retrouver plus de légèreté mentale.
  • Je n’ai pas confiance en moi et j’ai du mal à m’affirmer
    La confiance en soi correspond au niveau de sécurité intérieure que nous avons avec nous-même et se « travaille » toute la vie. La confiance c’est percevoir notre valeur à travers ce que nous faisons. Pour en savoir plus voir -> accompagnement individuel. Lorsqu’une personne a du mal à s’affirmer c’est que certains aspects intérieurs ont peur de revivre de forts désagréments émotionnels qui font écho (pour la plupart du temps) à des souvenirs d’enfance. Si lorsqu’on était petit nous avons par exemple été raillé alors qu’on récitait une poésie devant la classe, alors il est probable que dans notre vie d’adulte, la part qui a été touchée par cet événement se manifeste de nouveau et empêche l’individu de vivre une situation du même ordre (parler en public par exemple) qui pourrait potentiellement réactiver la charge émotionnelle initiale. Il est possible en accompagnement individuel de rencontrer cet aspect intérieur et lui donner l’empathie nécessaire pour la libérer et la remédier. «L’auto-empathie» permet aussi cette rencontre.
  • Mon conjoint de m’écoute pas et je n’arrive pas à lui faire entendre raison
    Un des premiers besoins relationnels est le besoin de connexion. Lorsque nous perdons le contact avec quelqu’un – en d’autres termes lorsque nous ne nous entendons plus mutuellement – cela peut donner lieu à certains désagréments émotionnels voire une véritable souffrance. L’être humain a besoin en moyenne de recevoir 2h d’empathie (écouter avec présence) par jour pour se sentir bien, hors dans les faits nous arrivons souvent à l’âge adulte avec un fort déficit d’écoute active. Dans le cas présent lorsque mon conjoint ne m’écoute pas cela m’indique que certaines parts en moi ont besoin d’être écoutées. Je pense peut être que c’est à lui de m’écouter mais en réalité j’ai toujours le pouvoir de m’accorder ce temps, cette attention et de dialoguer avec mes aspects intérieurs (formation « auto-empathie« ). Je peux aussi faire une demande à un/une amie qui aura peut être l'élan de m'écouter. Lorsque je veux « lui faire entendre raison » cela indique que certains de mes besoins ne sont pas nourris et que j’imagine que c’est la seule personne capable de contribuer au nourrissement de ces besoins… ce qui en réalité n’est pas le cas -> voir formation Relation.

"La violence quelle que soit sa forme est une expression tragique de nos besoins insatisfaits."

Marshall B. Rosenberg

"tout ce qui te dérange chez les autres, est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même."

 

Bouddha

« Nul ne peut avoir de lien avec son prochain s’il ne l’a d’abord avec lui-même. »

Carl Gustav Jung

« J’ai vraiment apprécié cette formation qui a complètement changé ma vision de l’humain, et j’ai vraiment hâte de faire les autres ! Merci beaucoup ! »

- Hélène

« J’ai beaucoup appris lors de cette formation ! J’ai pris conscience de l’importance des besoins et ceux des autres et je sais désormais que je peux me faire confiance. J’ai ressenti dans cette formation beaucoup de bienveillance, d’écoute et de respect. Tout cela me ressource ! »

- Lydie

« Ce week-end de formation m’a permis de faire pleins de prises de conscience et surtout l’envie de mettre en pratique l’approche notamment en cas de conflits. Je souhaite ne plus réagir comme avant et me questionner sur ce que je veux vivre avec les autres. »

- Laure

photo mp1.jpeg
Book Now

Sources et références

Capture d’écran 2022-01-22 à 18.39.48.png

Les mots sont des fenêtres
(ou bien ce sont des murs)

La plupart d’entre nous ont été élevés dans un esprit de compétition, imprégnés de préjugés et d’intolérance. Cette éducation nous conduit le plus souvent à une mauvaise compréhension des autres.

Capture d’écran 2022-01-22 à 18.40.00.png

Les ressources insoupçonnées de la colère

La Communication Non Vionlente (CNV) nous apprend à utiliser la colère comme une sonnette d’alarme qui nous avertit que notre manière de penser nous entraîne dans des interactions qui ne seront pas constructives…

Capture d’écran 2022-01-22 à 18.40.12.png

Vers une éducation au
service de la vie

Nous avons besoin d’une approche éducationnelle novatrice qui permette de servir la communauté scolaire globalement. Marshall B. Rosenberg veut faire de l’école un endroit où l’on partage idées et sentiments…

Merci pour votre envoi !

Vous avez des questions ?
N’hésitez pas à me les soumettre !

Contact
bottom of page