top of page
Rechercher

Communiquer en conscience... oui mais comment ?




La Communication Consciente comporte différents aspects dont un majeur qui est la responsabilité émotionnelle. Quand on pratique cette langue, on va apprendre à sortir de la croyance que c'est à cause de l'autre que l'on ressent telle ou telle émotion. En effet les émotions que l'on vit est propre à notre histoire passée, et chaque personne peut réagir complètement différemment sur une même situation.


La Communication Consciente s'inspire largement de la Communication Non Violente (CNV), développée par le psychologue clinicien Marshall B. Rosenberg.


C'est un puissant outil qui permet d'établir des relations plus harmonieuses, qui améliore la compréhension mutuelle et qui soutient la prévention et la résolution des conflits. Cette approche, fondée sur l'authenticité et l'empathie, vise à créer un langage de communication qui favorise la connexion humaine. Les principes de la Communication Consciente peuvent être appliqués dans divers contextes, des relations personnelles, professionnelles aux négociations internationales.


Mais finalement qu'est ce qui gâche les relations ?

Les interprétations, les jugements, les critiques, les blâmes, le déni de responsabilité, les étiquettes, les comparaisons, les généralisations, les exigences, les punitions, les récompenses, les réactions binaires, bien/mal...


Est ce si difficile de communiquer en dehors de ces éléments ?

95% de notre façon d'agir dans la vie de tous les jours est inconsciente. Nous reproduisons sans réfléchir les schémas du passé, et tout ce que nous avons appris avec nos semblables lorsque nous étions enfant. Aussi si nous avons baigné dans un climat où le parent parle en termes de jugements, de critiques, de comparaisons (etc...) il va être difficile ensuite de faire autrement pour notre propre vie, car nos neurones miroirs de l'époque ont enregistré tout ce fonctionnement.


Mais alors existe t il une recette permettant de se rapprocher de la Communication Consciente ?


1. Observer sans évaluer :

La Communication Consciente commence par une observation neutre de la situation, dénuée de jugements ou d'interprétations. En se concentrant sur les faits concrets et observables, on évite les critiques et les blâmes, favorisant ainsi une compréhension plus claire et objective de la situation.


2. Exprimer ses sentiments :

Les sentiments humains sont universels. Exprimer nos émotions de manière authentique et responsable sans inclure l'autre dans nos ressentis, permet de traduire en mots ce que l'on vit dans l'instant. Plutôt que de blâmer autrui pour nos sentiments, on va être invité à partager nos émotions en utilisant des expressions telles que "Je me sens" plutôt que "Tu me fais sentir". Cette approche favorise une communication plus ouverte et une connexion émotionnelle.


3. Identifier et communiquer ses besoins :

Les besoins humains sont également universels. Nous ressentons tous les mêmes besoins dans une temporalité différente et essayons tous de les nourrir par différentes stratégies (besoin d'empathie, de coopération, de sécurité, d'amour, d'écoute, d'espace, de soutien...). Reconnaître nos besoins fondamentaux et les exprimer clairement est un pilier de la Communication Consciente qui permet également à l'autre de nous comprendre dans notre profondeur.


4. Formuler des demandes claires :

La Communication Consciente encourage la formulation de demandes claires, spécifiques et réalisables. Au lieu d'émettre des ordres ou des attentes, il est préférable de demander directement ce que l'on souhaite, en permettant ainsi à l'autre personne de répondre de manière libre, par un "oui" (qui nous aidera à nourrir nos besoins -> youpi !:) ) ou par un "non" (qui permettra à cette personne de nourrir ses propres besoins ! youpi aussi ! :)).


Tout ceci nous amène donc à avoir encore plus de conscience sur nos ressentis (sentis, sentiments, besoins) et aussi la conscience des ressentis de l'autre (sentis, sentiments, besoins). La Communication Consciente est une danse de tout ces éléments, dans une invitation à vivre le "ET" c'est à dire que mes besoins puissent être satisfaits comme ceux de l'autre.



Plus d'info pour expérimenter : ici :


55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


bottom of page