Jeune femme Contempler

SE LIBÉRER DE LA CULPABILITÉ

Identifier les mécanismes de la culpabilité

Transcender la culpabilité en force de vie

Apprendre une méthode reproductible chez soi

Reprendre son pouvoir personnel

La formation

Vous vous sentez souvent coupable de vos choix, de vos erreurs, de vos oublis, du manque d’anticipation ?
Vous ressentez régulièrement de la culpabilité lorsque votre comportement n’est pas conforme à ce à quoi vous aspirez vivre ? Vos pensées se bousculent et ressassent sans arrêt des évènements passés ?

Rejoignez-nous pour ce troisième cycle de formation de deux jours lors duquel vous transcenderez cette émotion, source d’anxiété, d’inconfort et de charge mentale.

Lire l'article : La culpabilité le sentiment sonnette d'alarme

Présentation vidéo

shutterstock_365933249_edited_edited.jpg

Objectifs de la Formation

Sur la base d’apports théoriques et de mises en situation en groupe, vous acquérez :

• Une plus grande compréhension du sentiment de culpabilité + les axes qui permettent de le repérer

• Une meilleure connaissance de vos injonctions personnelles de type « je dois » « il faut » "j'aurais dû"'

• Une méthode « reproductible en autonomie » permettant de transformer la culpabilité en force motrice

• Une approche de dépolarisation émotionnelle cognitive (complémentaire à la première) permettant de transcender ce sentiment.

Vous ferez l’expérience à l’issue de la formation de plus de légèreté avec vous-même, plus d’équilibre émotionnel, une plus grande aisance sociale, ainsi qu’un plus fort niveau de résilience.

Pré-requis : avoir suivi le cycle 1 « Relation à soi / aux autres » et le cycle 2 « L’auto-empathie pour apprendre à s’aimer »

Les modalités

DATES :

Les 22 et 23 octobre 2022

HORAIRES :
de 9h00 à 17h30 avec 1h de pause déjeuner

LIEU :
Lab01

46 rue G Noblemaire

01500 Ambérieu en Bugey

PRIX : 190,00€* TTC le week-end


*un acompte de 50€ sera demandé lors de l’inscription à titre de réservation.

Conversation

Rejoignez notre formation

De nombreux participants ont, comme vous, ressenti le besoin de se former afin de changer leur vision d’eux-mêmes, des autres et de leur environnement.

shutterstock_365933249.jpg

"Dans notre langage, il existe un mot qui possède un pouvoir énorme pour engendrer la honte et la culpabilité. Ce mot violent, dont nous nous servons habituellement pour nous évaluer, est ancré si profondément dans notre conscience que beaucoup d'entre nous auraient bien du mal à s'en passer. Il s'agit du verbe "devoir", dans des expressions comme "j'aurais dû savoir" ou "je n'aurais pas dû faire cela". La plupart du temps, lorsque nous utilisons ce terme vis-à-vis de nous-mêmes, nous refusons d'apprendre parce que "devoir" implique que nous n'avons pas le choix. Lorsqu'on essaie de leur imposer une quelconque exigence, les êtres humains ont tendance à se rebeller parce que leur autonomie - leur besoin pressant d'avoir le choix - est menacée. C'est ainsi que nous réagissons face à la tyrannie, même si cette tyrannie vient de nous-mêmes sous la forme d'un "je dois"."

Marshall B Rosenberg

« le week-end a été trop court. J’ai fait pleins de prises de conscience sur ces deux journées ! Je comprends mieux mes mécanismes internes, et j’ai les clefs maintenant pour voir le sentiment de culpabilité émerger et surtout le transcender ! Merci tellement !"

- Clara

« Ce fut un week-end très intense, j’ai senti de profondes guérisons, et une vraie compréhension des mécanismes sur la honte et la culpabilité. Je n’avais pas du tout conscience de l’importance de la temporalité pour le sentiment de culpabilité ! Je retourne chez moi et j’ai la ferme intention de pratiquer régulièrement ! »

- Véronique

« Cette formation a été au-delà de mes espérances ! J’ai ressenti l’unité du groupe du début à la fin, et j’ai fait pour ma part de très grandes compréhension sur moi-même et mon fonctionnement interne. Un immense merci pour ton dévouement et ton enthousiasme à transmettre comme tu le fais ! »

- Christine

Sortir des jugements, des interprétations, démêler les situations relationnelles, et remettre du dialogue avec nous même.

L'auto-empathie
pour s'aimer

Prendre conscience de nos parts intérieures, apprendre à dialoguer avec elles pour retrouver de l’harmonie intérieure.

Relation à soi
/aux autres

Mieux connaître nos injonctions personnelles « il faut », « je dois », «j’aurais dû »… et les transformer en force de vie.

Se libérer de la culpabilité

Ecouter l'autre avec empathie

Apprendre à écouter l’autre sans jugement, se mettre entre parenthèses sans perdre le contact avec soi.

Contact

N'hésitez pas à me contacter !